Rechercher
  • Aymeric Eeckman

Pourquoi la SOPHROLOGIE va plus loin que la méditation en temps de confinement? #liberté#valeurs#zen

1. Une origine commune des pratiques entre la Sophrologie et la Méditation.


Article du 30/04/2020. SOPHROECOLOGIE@droits réservés-Auteur : Aymeric EECKMAN-(propos basés sur mon expérience personnel de méditant, yoga et non sur une quelconque autorité, vérité sur le sujet..

IL est vrai que notre mental agité parfois, peut devenir dans certains cas notre propre prison intérieure !

Qui n’a pas ruminé des idées, des pensés intrusives la veille d’un examen, d’une épreuve?...

Dans ce cas OUI !... La méditation et les autres techniques telles que « la méditation classique, la méditation de pleine conscience » aident à trouver votre liberté intérieur en temps de crise, stress ou dans la vie quotidienne.

En effet, le travail en méditation permet de ne pas s’identifier à nos pensées

Sur cette compétence commue de maitrise de l’esprit, la sophrologie est pleinement alignée à la méditation car A. Caycédo (fondateur de la Sophrologie en 1960) y a consacré un protocole entier sur la MEDITATION appelé relaxation dynamique degré 3, inspiré de la « méditation ZAZEN japonaise ». Cette technique de méditation est selon beaucoup plus adapté pour les occidentaux. Selon mon expérience de méditant, en effet, la méditation en sophrologie me semble beaucoup plus facile et accessible car la posture de méditation est parfaitement adapté à notre morphologie de pays industrialisé, très sédentaire et l’entrée en méditation est facilité par des techniques spécifiques de la sophrologie.

Par ailleurs ; il est vrai également que parfois dans certaines circonstances, l’état au nom de la sécurité nationale, (crise sanitaire notamment ou autres) ) peut devenir votre « prison extérieure » de manière symbolique pour votre sécurité pendant un moment. .. Ce confinement réglementé, peut alors être vu de manière positive ou négative. En effet, je peux décider dans mon espace de confinement de bien vivre cette période ou non….J’ai le choix !

Dans ce cas OUI, La méditation aide aussi à mieux vivre le confinement ; la restriction des libertés, l’enfermement et le quotidien…. (Voir l’expérience et travaux de Durkheim qui a été incarcéré pendant 16 mois)

Dans ce cas, oui la méditation est une aide précieuse. La Méditation de pleine conscience et la sophrologie aident à réduire le stress en situation difficile. A ce titre, des études le démontrent aujourd’hui avec des méditant célèbres. Par exemple, .La « réduction du stress à partir de la pleine conscience » (en anglais, Mindfulness-Based Stress Reduction ou MBSR) a été développée par Jon Kabat-Zinn en 1979. La méditation Mindfulness est une adaptation de la méditation bouddhiste pleine conscience qui vise à combattre l’angoisse, le stress, la maladie et la douleur. Selon le biostatisticien Bruno Falissard, les études cliniques sur le sujet sont aujourd’hui [en 2019] suffisamment bien faites pour reconnaître qu’il s’agit d’un soin psychothérapeutique avec des résultats convaincants.

2. Les différences fondamentales entre la sophrologie et les différentes formes de méditations

2.1 Une finalité différente dans la vie :

Dans la vie de tous les jours et en temps de crise, seul, votre discernement (capacité à trier les informations) sur vos valeurs et vos actions en conscience peuvent vous aider à agir et à trouver votre harmonie dans votre existence propre en faisant vos choix personnels en fonctions de vos valeurs à un instant T…En effet, nous sommes dans le monde. et non isolé du monde …Selon moi il faudra bien se positionner un jour à moins de se retirer entièrement du monde comme le font certains sages dans des grottes…..

En effet, pour caricaturer, vous ne pouvez méditer pendant 24 heures et rester sur votre montagne à l’écart du monde. Selon moi, c’est bien d’écouter les oiseaux et se reposer son esprit ; c’est une première étape dans la prise la prise de conscience mais je pense qu’il est intéressant d’aller plus loin.

En effet, dans la vie, il me semble important d’exercer aussi notre humanité, sa solidarité et notre compassion dans le monde par des actes, des projets et pas seulement dans le monde de l’esprit.

Pour aller plus loin que la méditation, la sophrologie propose donc 4 axes de travail qui permettent à votre conscience de mieux se connaitre et d’évoluer vers une harmonie :

1//En sophrologie, on parle de la REALITE OBJECTIVE* (un des piliers de la sophrologie), c’est-à-dire de voir notre réalité comme elle est, c’est-à-dire avec des contraintes matériels, un loyer à payer, des enfants à nourrir. ….Le but de ce travail de conscientisation en sophrologie est d’apprendre à voir notre vie comme elle est et non la voir, comment on voudrait qu’elle soit

2/La sophrologie a pour projet dans son essence d’« harmoniser la conscience » dans votre existence actuelle qu’elle soit agréable ou pas.

La sophrologie n’est donc pas forcément que du bien-être et de la méditation.

On voit bien ici que le projet de la sophrologie est plus vaste, plus existentiel, plus philosophique et plus concret que la méditation car cela aide la personne à travailler sur une recherche de place possible avec ses ressources propres (qualités) pour pouvoir échanger avec le monde, les autres.

3/ La notion d’harmonie* est inscrit dans le projet de la sophrologie. En cela, le projet de la sophrologie est bien différent de la méditation au sens classique du terme. Je connais plein de personne sortie de méditation sur le présent qui ne sont pas en harmonie le reste de la journée ou qui hurle dès le bruit d’un klaxon en ville !

Le piège de la méditation sans aides/accompagnement et de s’isoler du monde… alors que la sophrologie via la technique RD3 permet d’être dans le monde et à sa place en même temps !

4/La méditation pour moi n’est pas une discipline thérapeutique* comme la sophrologie peut l’être (sous certaines conditions bien entendu) couplée avec d’autres outils que j’ai moi-même eu besoin d’acquérir (EFT ; connaissance en psychopathologies, connaissances des risque psy-sociaux.) dans son ensemble, même si la sophrologie propose aussi un protocole entier pour méditer en tout en autonomie. (RD3)…

Mais selon moi, il faut être fort pour méditer en solo et attention à être bien ancré. On ne vous parle pas des délires mystiques et autres aventures de certaines méditations non encadrées.

La sophrologie se base sur une écoute active*, centrée sur la personne, et non sur le problème ! (K. Rogers : approche Rogers*). En Sophrologie, il y a une relation avec le patient que l’on appelle l’alliance en sophrologie.*. En sophrologie, Il y a une prise en charge, un accompagnement de la personne au niveau humain. Par contre, en Méditation de pleine conscience, vous n’avez pas cela car vous êtes en groupe. De plus, vous avez un professeur qui parle et explique des concepts mais n’écoute pas votre individualité propre car il n’est pas thérapeute et d’ailleurs il ne s’en cachera pas normalement.

2.2 La Sophrologie permet d’aller plus loin avec la notion de valeurs :

En sophrologie, les 3 premiers niveaux sont incarnés par 3 protocoles dont le fameux protocole sur la méditation ZAZEN.et YOGA (RD1 : degré du corps-conscience).

Ensuite et en dernier, vient un dernier niveau (DEGRE) que l’on appelle le DEGRE 4 : « relatifs aux valeurs personnelles et à la dimension existentielle de l’être ».

Ce dernier degré est généralement peu connu du grand public et pourtant, de nos jours, il semble de plus en plus ’important. Dans mon cabinet de Sophrologie, je le pratique de plus en plus car beaucoup de personnes sont en pertes de sens et de valeurs en entrepris et dans la vie ….

Ils me disent que la méditation les aide… mais cela les aide à travailler plus, à être performant et après ils sont épuisés à la maison….. !

Alors je m’interroge sur la notion de méditation et de performance au travail ? Dans quel but ? Est-ce que cela rend la personne heureuse ? Est-ce que la valeur travail est plus importante que la valeur, famille ou santé ?

Ce type d’exemple vient interroger sur la conscience et la hiérarchisation de nos valeurs.

Si la personne, ne fait pas ce travail et bien elle risque d’être en disharmonie avec son travail et de générer ensuite de problèmes physiques. … (Épuisements, maux de ventres etc…)

A/ Le but de la sophrologie dans ce cas est de trouver une place, « une petite harmonie» dans la somme des contraintes de la réalité objective* expliquée précédemment.

Par ailleurs, sachez aussi que les groupes dans nos sociétés se forment en fonction des mêmes valeurs, qui sont associées à des croyances fortes. (Ex : certains groupes se reconnaissent plus dans valeur famille, patrie/travail avec certains codes ou encore la valeur liberté, ou encore la valeur réussite sociale à tout prix avec son lots d’obligations sociales, ou encore l’écologie first avec ses codes et gestes à faire…etc). Les politiques le savent et ils utilisent ses valeurs pour diviser ou s’allier à un groupe… (Voir article : écologie et valeurs- Les 10 valeur universelles de Schwartz sur mon blog : SOPHROECOLOGIE-LILLE.com)

B/ Dans tous les cas, si une personne ne partage pas ou plus la valeur du groupe commune (croyance fédératrice), alors on observe que cette personne est gentiment invitée à sortir du groupe. Elle devient exclue indirectement du groupe pour une durée indéterminée…

Heureusement, la sophrologie aide à un autre niveau « que juste accepter le présent contemplatif » car elle permet à travailler sur Votre conscience et vos valeurs/croyances actuelles sur un sujet ou une période particulière. Ceux sont vos valeurs qui font votre humanité et la somme des valeurs-croyances engendrent une humanité….En effet, nos croyances/idées deviennent ensuite notre réalité dans la matière et le monde. (voir les travaux et article précédent sur sophrologie et physique quantique)

Mais alors, en temps de crise, on nous demandera peut être bientôt de choisir : la sécurité ou la liberté ? Se faire vacciner ou pas?

A titre d’exemple, en temps de crise, une législation d’urgence a été adoptée le 12 mars 2020 au Danemark – et valable jusqu’au 1er mars 2021 au plus tard – « prévoit que le ministre danois de la Santé "peut (…) ordonner une vaccination obligatoire dans une zone géographique ou chez un groupe de personnes"-(voir paragraphe 8 ici). https://danskelove.dk/epidemiloven)-source: AFP-site -danois

Le cas de la vaccination (sans polémiquer) est un bon exemple car il vient toucher à nos valeurs !

Vous pouvez méditer mais cela ne nous vous aidera pas à vous positionner pour savoir si vous allez vacciner vos enfants ou pas ou les mette à l’école !La sophrologie permet donc ce travail d’actualisation et d’harmonisation* de vos valeurs en état de conscience modifié car bien souvent les valeurs sont héritées des parents. Eh oui, on pense parfois que ceux ont nos valeurs mais on s’aperçoit au finale qu’elles viennent d’injections, de projections de nos parents et grand parents sur nous même !!! . Quelle est alors notre propre liberté ?Alors oui la vaccination divise ! Ou celui du traçage numérique ? Car cela touche notre système de valeurs et nos croyances sur la conception de la médecine, la santé, rapport au corps/liberté de circuler, l’écologie ou le droit à la vie privée… Cela interroge sur dans quel monde voulons nous voir grandir nos enfants ?

Dans ce cas, nous sommes bien dans des questions philosophiques au sens de « sagesse » ou dimension « existentielle ».


3. La grande valeur ajoutée de la sophrologie dans une économie en perte de sens

Par chance…, la sophrologie est une science de l’harmonisation de la conscience mais surtout une PHILOSOPHIE. Une philosophie de vie et en ce temps de crise, cela fait du bien.

C’est bien là ; la différence avec la méditation classique et la pleine conscience qui est à la mode.

La sophrologie de par son protocole du quatrième degré (voir travaux André chêné-TOME1-) travaille vraiment à une dimension existentielle de la personne en la faisant travailler sur ses valeurs existentielles. Ces valeurs, il y a 10. Ce sont les 10 valeurs universelles de Schwartz qui sont communes à l’humanité. (Voir tableau-ci-dessous).

Exemple : Est-il normal/moral/valeurs de se voir refuser l’accès d’un magasin d’alimentation parce que nous avons refusé un vaccin ? Comment accepter le fait que des personnes refusent un vaccin ? A-t-on le droit de refuser une aiguille dans son corps ou pas ?

Dans cet exemple, c’est la valeur 1 : liberté ; qui est en relation avec la valeur 5 : Autorité-sécurité.

Le travail consiste à vous positionner en conscience pour hiérarchiser ses 2 valeurs dans votre vie pour trouver un espace, votre espace de cette existence et vivre avec cet espace même si le monde est en crise …Comme expliqué, Les individus se regroupent donc par des valeurs communes. Si je ne les partage plus, alors je suis invité à sortir du groupe…. Cette règle prévaut dans nos sociétés. (cf –Les 10 valeurs fondamentales selon un modèle de psychologie sociale H. Schwartz*)-source- psychomédia-qc.ca…

Je cite : « Le chercheur en psychologie sociale Shalom H. Schwartz et ses collègues ont identifié 10 valeurs fondamentales, qui permettraient de classifier toutes les autres et seraient présentes dans toutes les cultures. Les valeurs sont des croyances liées aux affects qui, à travers une diversité de contextes, motivent l'action et guident l'évaluation des actions des autres, des politiques, des personnes et des événements. Par exemple, une personne pour qui l’indépendance est une valeur importante est alertée si son indépendance est menacée comme en période de confinement pour virus ou autres menaces, malheureuse quand elle ne parvient pas à la préserver, et heureuse quand elle peut l’exercer….Ce qui différencie les valeurs est le type de motivation qu'elles expriment. Schwartz et ses collègues ont identifié, en menant des études dans quelque 70 pays présentant un large éventail de cultures, 10 catégories de valeurs fondamentales qui seraient universelles et permettraient de classifier virtuellement toutes les valeurs spécifiques. ». (Source psychodemia)

1. Autonomie (ou autodétermination) Valeurs : créativité, liberté, indépendance, curiosité, choisir ses propres buts. 2. Stimulation : Valeurs : vie audacieuse, variée et passionnante. 3. Hédonisme Valeurs : plaisir, profité de la vie. 4. Réussite (ou accomplissement). Valeurs : ambition, orientation vers le succès, compétence, influence. 5. Pouvoir Valeurs : autorité, leadership, dominance 6. Sécurité Valeurs : propreté, sécurité de la famille, sécurité nationale, stabilité de l'ordre social, réciprocité des faveurs, santé, sentiment d'appartenance. 7. Conformité : Valeurs : autodiscipline, obéissance. 8. Tradition Valeurs : humilité, dévotion, respect de la tradition, modération. 9. Bienveillance Valeurs : serviabilité, honnêteté, pardon, loyauté, responsabilité, amitié. 10. Universalisme Objectif : compréhension, estime, tolérance et protection du bien-être de tous et de la nature. Valeurs : ouverture d'esprit, sagesse, justice sociale, égalité, paix dans le monde, onde de beauté, unité avec la nature, protection de l'environnement, harmonie intérieure.

Albert Einstein n’a-t-il pas dit lui-même : « Ne faites rien contre votre conscience, même si l’état vous le demande. » Albert Einstein ...


« Toute l'histoire du contrôle sur le peuple se résume à cela : isoler les gens les uns des autres, parce que si on peut les maintenir isolés assez longtemps, on peut leur faire croire n'importe quoi. » .Noam Chomsky , Comprendre le pouvoir, deuxième mouvement, 1993]

Sur ces citations, bonne méditation et sophrologie sur vos valeurs !

Sophrologiquement et Solidairement

Aymeric EECKMAN



69 vues
 

0672882693

©2020 par Sophroécologie- Cabinet de mieux être intérieur. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now